• Antéchrista d'Amélie Nothomb

      Antéchrista d'Amélie Nothomb - FERYANE
      Antéchrista d'Amélie Nothomb -FERYANE

      Antéchrista d’Amélie Nothomb

       

      Le roman : Antéchrista

      Quand Blanche rencontre Christa à l’université, celle-ci est, comme tous ceux qui l’aperçoivent, sous le charme de cet être rayonnant, souriant, sympathique.

      Lorsque en plus cette dernière l’approche, elle, l’anonyme, le fantôme, celle que personne ne remarque jamais, Blanche sent la joie l’envahir à un point inégalé : une amie, enfin, peut-être, elle aurait.

      Toutes deux du même âge au milieu de la foule…oui mais Christa elle s’était adaptée. Elle avait déjà des amis. Alors pourquoi cet intérêt soudain pour elle, la moins que rien ?

      C’est ce qu’Amélie Nothomb nous narre de façon subtile. 

       

      LA SUITE ICI 

      Logo Livraddict


      1 commentaire
    • La cathédrale de la mer de Ildefonso Falcones

        L'auteur nous plonge au cœur de la ville de Barcelone, en Catalogne, à l'époque médiévale, en pleine inquisition.

        Arnau , fils de serf et serf à son tour, n'aura pourtant pas un destin quelconque. Il se retrouve au cœur de Barcelone avec son père, à la suite d'un évènement terrible qui les contraindra à abandonner celle qui fut leur mère, épouse, à l’époque de la construction de la cathédrale de santa maria del mar, de la grande peste, de l’inquisition.

        Arnau Estanyol - un parcours incroyable : de Serf à Cambiste

        Arnau, personnage principal du roman, attachant (de par son caractère) et attaché (de par sa condition de serf) reste un homme loyal, courageux et généreux et cela même en devenant un homme libre et riche, après être passé de la condition de serf à celle plus envieuse de palefrenier, bastaix pour finir au poste convoité de cambiste.

        L’amour lui fera faire des choix difficiles : amour paternel, charnel ou platonique.

        Des métiers et usages de l’époque médiévale en Catalogne

        L’amitié sera forte avec son frère de cœur tout d’abord, et le prêtre de la cathédrale, puis les Bastaix (porteurs de pierres pour la cathédrale) et surtout Hasdai le juif, qui lui donne Guillem, son "esclave" en récompense pour avoir sauvé ses enfants ; ce dernier l’aidera à parvenir à la fonction de cambiste.

        Arnau, personnage principal du roman, attachant (de par son caractère) et attaché (de par sa condition de serf) reste un homme loyal, courageux et généreux et cela même en devenant un homme libre et riche, après être passé de la condition de serf à celle plus envieuse de palefrenier, bastaix pour finir au poste convoité de cambiste.  
        L’amour lui fera faire des choix difficiles : amour paternel, charnel ou platonique.

         
        Des métiers et usages de l’époque médiévale en Catalogne
         
        L’amitié sera forte avec son frère de cœur tout d’abord, et le prêtre de la cathédrale, puis les Bastaix (porteurs de pierres pour la cathédrale) et surtout Hasdai le juif, qui lui donne Guillem, son "esclave" en récompense pour avoir sauvé ses enfants ; ce dernier l’aidera à parvenir à la fonction de cambiste.
        C’est un être entier et riche, bien plus par ce qu’il incarne que par ce qu’il possède.  
         
        Un roman pleins de rebondissements qui nous fait découvrir l'économie au moyen âge, différents métiers qui existaient alors, palefrenier, bastaix, cambiste, mais aussi certains usages comme le "droit de coucher avec la mariée" communément appelé "droit de cuissage" , qu’une partie des serfs de Catalogne tenta de faire supprimer, en se soulevant contre les seigneurs.
         
        La place des juifs à l’époque médiévale à Barcelone
         
        L’anecdote précédente d’Arnau et Hasdai démontre bien la place des juifs à l’époque.
        Tout juste tolérés, ces derniers sont fuis comme des pestiférés.
        Seul Arnau semble capable de braver les interdits et de leur adresser la parole en tant que non juif.

          
        L’auteur
         
        Ildefonso Falcones, né en 1959, exerce aujourd’hui la profession d’avocat en droit civil dans la ville qui l’a vu naître et a inspiré son roman historique, Barcelone.
        Son travail et sa curiosité l’ont amené à s’intéresser particulièrement aux aspects de la culture juridique et législative au XIVème siècle en Catalogne.
         
        Il s’est inspiré notamment des "chroniques du roi pierre IV", a tiré des informations du livre "Lo crestià" du moine Francesc Eiximenis pour écrire "La catedral del mar".
        Rien n’a été négligé afin de nous faire partager après dix années de recherche et d’écriture, effectuées en parallèle avec son métier d’avocat, un livre aboutit.
         
         
        Peut-on comparer Ildefonso Falcones et Ken Follett ?

        Certes, on ne peut, lorsque on a lu précédemment "les pilliers de la terre" et "un monde sans fin" de Ken Follett, rester sans faire de comparaison entre les deux auteurs.

        Néanmoins, même si les époques sont similaires, le message se veut différent.
        Un auteur priviligie l'aspect législatif de l'époque tandis que l'autre nous plonge dans la construction d'un bout à l'autre d'une cathédrale, n'en négligeant aucun aspect.
        Ce sont donc finalement deux auteurs très différents mais que l'on prend plaisir à lire tant que que l'autre.


         
         
         
        Logo Livraddict

        2 commentaires
      • Fille du destin d'Isabel Allende

        4/5

          Quand l'amour fait perdre la raison, que la jeunesse n'est que passion. Telle est l'histoire d'Eliza, jeune fille au destin exceptionnel.

          Isabel Allende, née au Pérou en 1942, est une écrivaine chilienne. Le 11 septembre 1973 le coup d’état du général Pinochet cause la mort de son oncle Salvador Allende, alors président du Chili. Isabel Allende part en 1975 au Venezuela. Depuis 1988 elle habite en Californie. Sa fille Paula morte en 1992 lui inspira "Paula", paru en 1994. En 1999 parait son livre "fille du destin".

          Fille du destin de Rose : Eliza

          Eliza, enfant abandonnée à Valparaiso, au Chili, en 1832, se retrouve adoptée par la famille Sommers.

           Jeremy, au brillant avenir dans la compagnie Britannique d’Import-Export vit avec sa sœur Rose, décidée à ne pas se marier et à garder cette enfant « tombée du ciel ».  Elle s’en fait la mère, et lui promet un bon avenir. Son éducation est sévère, les exigences de Rose au niveau des prétendants des plus draconiennes.

          Mais le destin en a décidé autrement.

          Fille au destin exceptionnel : Eliza à la poursuite de l’amour

          Alors que Rose s’évertue à mener sa fille sur le droit chemin, avec un homme si possible charmant, riche, lui assurant une dot digne de son futur époux, cette dernière s’éprend d’un employé, Joaquin Andieta ; avec lequel elle connait des amours cachées et  fougueuses.

          Mais Joaquin souhaitant devenir riche pour sa mère et pour elle, malgré leurs réprobations, part à la conquête de l’or en Californie, embarquant le 22 décembre 1848 à bord d’un voilier.

          Le 18 février 1849, Eliza, têtue, quitte tout pour le retrouver : famille adoptive, mama fresia,domestique dévouée pour elle jusqu’au bout,  richesse, douceur de vivre, et embarque sur l’Emilia grâce au cuisinier du bateau, Tao Chi’en, qui la cache dans l’arrière cuisine.

          Ce dernier est ému de voir un petit bout de femme âgé de 16 ans à peine partir ainsi par amour, lui qui vécu également un amour profond avec sa femme, partie trop tôt.

          Ces deux êtres, alliés de force, par un pacte ne savent pas encore à quel point cette aventure humaine va les transformer, les enrichir intérieurement.

          Les caractères s’affirment, s’apprivoisent, les liens se créent.

          Un nouveau monde les attend : la Californie, avec des groupes d’individus divers, du simple chercheur d’or sans histoire aux êtres sans foi ni loi, bandits, prostituées.

          Parallèle Isabel Allende et ses personnages

          Doit-on voir dans les combats de mère de Rose et de femme amoureuse d’ Eliza Isabel Allende elle-même ?

          En effet, comme notre jeune héroïne, celle-ci découvrit son premier amour, qui devint son premier mari, Miguel Frias, lorsqu’elle avait 16 ans.

          En tant que mère, comme Rose, elle a été bouleversée de perdre sa fille, Paula, emportée par la maladie, tandis-que Rose pense avoir perdu, elle aussi, Eliza à tout jamais.

          Femme de combat, comme ces deux femmes réunies, elle lutte sur tous les fronts

          « Femme du monde » (Chili, Nations-Unies, Europe) sa découverte de cultures différentes alimente ses romans.

           

          Autre avis livre Isabel Allende 

          • La maison aux esprits.





           

          Logo Livraddict


          votre commentaire
        • Je t'ai dans la peau - les parasites - Milan Jeunesse

          Lire la suite...


          1 commentaire
        • La chambre d'ambre, surnommée "la huitième merveille du monde", dix mètres carrés de panneaux d'ambre, se volatilise en 1945 : qu'est-elle devenue ?

           4/5

          Berry Steve - Le musée perdu (the amber room)

          L’auteur

          Steve Berry, né en 1955, est un auteur américain de romans policiers à succès.

          "The amber room", la chambre d’ambre, traduit en version française "le musée perdu" est son premier roman, paru en 2003 dans sa version originale (en 2010 en version française).

           

          Suivront " le complot Romanov", "le troisième secret", "l’héritage des Templiers", "l’énigme Alexandrie", "la conspiration du temple", "la prophétie Charlemagne", et, dernièrement, "le mystère Napoléon".

           

          Sujet du livre

          La chambre d’ambre, cadeau du roi de Prusse au tsar de Russie, en 1716, après de multiples transferts (au palais Catherine, près de Saint-Pétersbourg, puis à Königsberg après avoir été dérobée par l'armée nazie lors de l'invasion de Leningrad), se volatilise à la fin de la seconde guerre mondiale.

          Cette disparition constitue l'un des plus grands mystères du monde de l'art.

          Alors qu’elle semble destinée à rester dans l’oubli de la mémoire collective, elle suscite pourtant la convoitise de collectionneurs prêts à tout pour la retrouver.

          Rachel, juge à Atlanta, se retrouve plus ou moins malgré elle, embarquée dans la recherche de cette dernière, décidée à résoudre l’épais mystère qui entoure sa disparition.

          Les personnages principaux

          Rachel Cutler, juge, fille de Karol Borya, Russe faisant parti d’une commission  extraordinaire à la fin de la seconde guerre mondiale ayant aidé Staline à « prendre » (il pensait alors agir pour le bien de la Russie)  les objets d’art pillés par Hitler.

          Paul Cutler, avocat et ex-mari de Rachel, réfléchi, doux, organisé, méthodique, prévisible.

          Christian Knoll et Suzanne Danzer, « chercheurs » d’objets de collections pour des employeurs concurrents, prêts à tout pour trouver la chambre d’ambre.

          Les personnages secondaires

          Chapaev, ami du père à Rachel, faisant également parti de la commission, qui a mené une correspondance discrète avec ce dernier à propos de la chambre d'ambre durant de nombreuses années.


          Wayland McKoy, chasseur amateur de trésors, qui est à l'origine du nouvel intérêt pour la chambre d'ambre, et a bien l'intention de creuser dans les montagnees du Hertz pour y découvrir le trésor.

          Une interview très intéressante faite avec l’auteur sur le sujet

          Dans laquelle il répond aux questions suivantes notamment :

          • Comment avez-vous eu connaissance de la chambre d’ambre ?
          • Comment avez-vous réuni les éléments historiques et artistiques ?

           

          Je vous invite vivement à suivre le lien afin de mieux comprendre le cheminement de l'auteur pour concevoir son livre et avoir des informations complémentaires. 

            

          Que conclure après lecture ?

          Un roman bien documenté, divertissant, qui ne ménage pas le suspens et se lit très facilement.

           

           

           

           


          votre commentaire


          Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
          Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique