• De Vigan Delphine - "rien ne s'oppose à la nuit"

    Delphine de Vigan – Rien ne s’oppose à la nuit

    5/5

     

    Delphine de Vigan "rien ne s'oppose à la nuit"

    Né le 1er mars 1966, Delphine de Vigan vit aujourd’hui de son écriture.

    DELPHINE DE VIGAN –PARCOURS LITTERAIRE

    Parmi ces romans certains sont incontournables comme :

    -        « Jours sans faim », son premier roman en 2001.

    -       Un roman autobiographique qui parle d’elle à 19 ans -  alors qu’elle fait des études à Hypokhâgne et devient anorexique ; l’hospitalisation sera impérative à un stade plus que critique (1m75 pour 36 kgs).

     

     

    -       Dans« No et moi », elle met en scène la rencontre et l’entraide d’une adolescente surdouée avec une SDF.

    -        Ce roman.a reçu le prix Rotary et le prix des libraires en 2009 et fut adapté au cinéma en 2010.

     

    -       En 2011, suite au décès de sa mère avec laquelle la relation fut complexe, Delphine ressent un besoin impératif de lui rendre hommage dans son roman « Rien ne s’oppose à la nuit », qui remporte de nombreux prix, dont le prix Renaudot.

     

    ROMAN « RIEN NE S’OPPOSE A LA NUIT »

     

    -       Delphine de Vigan nous parle en toute sincérité, avec des mots simples, forts, de la vie de sa mère, Lucile.

    -        Cette femme qu’elle connait peu, qui se livre rarement, fille d’une famille nombreuse dont le parcours débuta comme une « princesse », modèle pour des collections de vêtements et se termina dans la solitude, au fond de son lit.

    -       Pour écrire son livre, elle effectue des recherches, des interviews, des membres de la famille, frères et sœurs en particulier.

    -       Elle médite sur la façon de construire ce roman, bien moins facile à exposer qu’il n’y parait.

    -       Comment retranscrire des émotions ? comment connaître les émotions de sa propre mère si ce n’est à travers ses propres écrits.

    -       Difficile donc de donner un portrait exact.

    -       Néanmoins elle nous livre celui que l’on fait d’elle, celui qu’elle connait, celui que les photos lui renvoient.

    -       Lucile : une femme d’une sensibilité extrême, d’une vie intérieure riche, d’un comportement tantôt calme, tantôt extravagant. Lucile dans ses périodes normales ou de folie.

    -        

    -       MON AVIS « RIEN NE S’OPPOSE A LA NUIT »

    Delphine de Vigan a une manière d’écrire extrêmement agréable.

    Comment ne pas se sentir concerné par son sujet : « ma mère ».

    N’en sommes-nous pas tous issus ? Ne nous posons-nous pas la question de ce que sont nos relations, de la tristesse que l’on ressent face à l’incompréhensible mort qui nous la ravit un jour : elle, cet être qui « se doit » de rester à nos côtés jusqu’au bout.

    Comment accepter sa mort, quel que fut son rôle de mère, douce, aimante, câline ou plus distante et énigmatique.

    Si, de plus, cette mort est devancée, programmée, l’accepter en est-il plus difficile encore ?

     

    Un roman poignant. 

     

    POINT INFO SUPPLEMENTAIRE DANS "le jeu du mardi sur son 31" ICI.

     

    AVIS PARTAGE SUR LIVRADDICT :

     

    Logo Livraddict

     

     

     

     

    « Le mardi sur son 31 (37ème) - De Vigan Delphine - Rien ne s'oppose à la nuitRouart Jean-Marie - La femme de proie »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    15
    Lundi 14 Octobre 2013 à 17:20
    Hélène Choco

    Si tu aimes delphine de Vigan, tu aimes aussi certainement Olivier Adam?

      • Lundi 5 Octobre 2015 à 07:10

        Je n'ai encore jamais lu.... merci pour l'info - je verrai si je trouve cet auteur.

         

    14
    Mardi 24 Septembre 2013 à 15:56

    Hello!


    Merci pour ton commentaire sur mon blog. C'est en effet un livre très poignant qui ne m'a pas laissé indifférente.


     


    Bon après-midi.

    13
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 22:20

    C'est tellement bien dit ce que tu dis à propos du livre Elle s'appelait Sarah... Que rajouter de plus ? Rien, je pense. C'est tout simplement la vérité, elle manie à la perfection les mots d'une réalité trop dure qui a longtemps blessé.

    12
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 21:51

    Ton avis me donne bien avis de le lire.

    Je découvre ton blog ce soir. A bientot

    11
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 09:08

    Coucou Christelle, contente qu'il t'ais plu. Comme tu le sais je l'ai beaucoup aimé aussi. Sympas le récapitulatif bibliographique au début ;)

    10
    Samedi 7 Septembre 2013 à 21:21
    Chris (cryfil)

    Je ne connaissais pas cet auteur.

    Passesun bon week end.

    Bisous

    9
    Samedi 7 Septembre 2013 à 21:10

    Bonsoir Christelle. Je n'ai lu aucun de ces livres alors merci pour ton bel article. Bisous

    8
    Samedi 7 Septembre 2013 à 19:43

    J'espère que tu as passé une belle journée

    nous avons des écrivains comme

    - Aimé Césaire

    - Patrick Chamoiseau

    - RAPHAEL CONFIANT

    Edouard Glissant et bien d'autres...

    c'est vrai que la lecture détend

    Je te souhaite une agréable soirée

    Bisous

    7
    Samedi 7 Septembre 2013 à 14:48
    eimelle

    une lecture que j'ai beaucoup appréciée égalemant!

    6
    Samedi 7 Septembre 2013 à 10:21

    Coucou Pour moi il est difficile de rentrer dans la lecture de faits trop proches de ce qui peut être réel d'un point de vue sentimental mais peut-être qu'il me plairait.

    Merci d'avoir donné ton avis pour nous guider

    5
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 18:45

    je suis sure qu'il est poignant mais les relations mère fille pour moi ne sont pas si simples ! je ne sais pas si je m'y retrouverais ! un jour peut etre 

    4
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 18:05

    Comme je suis une piètre lectrice, je découvre.... !!!  D'après ce que tu en dis c'est tentant.... Merci à toi, bises, jill

    3
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 17:43

     Je ne la connais pas en tant que auteur mais ce que tu en dis et ses questionnements donnentenvie de le lire 

    Bonne fin de semaine

    2
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 16:49

    Merci de nous faire découvrir ce livre dont l'histoire doit nous attacher de la première à la dernière page !

    Bonne fin de journée - bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :