• Laetitia Colombani - Les victorieuses

     Laetitia Colombani

     Les victorieuses

    Les Victorieuses

     

     

    HISTOIRE

    Brillante avocate, Solène tente de se reconstruire après un Burn out. Acceptant une mission bénévole d'écrivain public, elle est envoyée au Palais de la Femme, un foyer au cœur de Paris. Les résidentes s'appellent Binta, Sumeya, Cvetana, Salma ou la Renée et viennent du monde entier. Lorsqu'elles voient arriver Solène, elles se montrent méfiantes. Mais Solène est bien décidée à trouver sa place auprès de ces femmes aux destins tourmentés...


    Un siècle plus tôt, Blanche Peyron œuvre en faveur des démunis. Elle a voué sa vie à l'Armée du Salut et rêve d'offrir un refuge à toutes les exclues de la société. Le chemin est ardu, mais elle ne renonce jamais.

    Laetitia Colombani donne vie à ces victorieuses anonymes, à Blanche l'oubliée, à toutes celles qui refusent de se résigner.

     

    AVIS

     

    Laetitia Colombani reprend la trame de "La Tresse".

    Deux histoires, deux époques, chacune se recoupant au final.

    Autant j'avais adoré "La Tresse", autant, même si le livre est intéressant au niveau du sujet traité, ce dernier m'a moins enthousiasmée.

    On sait à peu près à quoi s'attendre pour la fin.

    Pas de surprise.

    Notre avocate, Solène, devenue écrivain public, se fait accepter de façon tout de même assez rapide par la majorité des résidentes du palais des femmes, malmenées par la vie. Elle sent que son Burn out est si peu de chose à côté de tout ce que ces dernières ont vécu. Ces femmes sont un exemple pour les autres pour ce qui est de la force de caractère, de la volonté de survivre.

    Blanche, à une époque antérieure, est également une femme au fort caractère, qui sait ce qu'elle veut. A l'Armée du Salut elle fait bouger les choses, s'impose, "rue dans les brancards".

    Finalement Solène, loin des tribunaux, redevient une femme comme les autres, elle a retiré son masque d'Avocate et se sens vulnérable et l'accepte.

    Vers quel destin vont toutes ces femmes ? 

    A lire ... Pour le savoir.

     

     

    « Joyce Carol Oates - Les chutesINES - Jo Cayrol Kulaflieff »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Jeudi 5 Août à 20:58

    J'ai bien aimé, mais j'ai préféré "La tresse" aussi. J'attends la sortie en poche du 3e pour me lancer dans sa lecture. 

    Bon vendredi. 

      • Vendredi 6 Août à 13:20

        Même impression donc.

        A voir pour le suivant yes

        bonne journée Philippe.

         

    3
    Jeudi 5 Août à 15:22

    J'ai lu la tresse, je devais emprunter les victorieuses à la médiathèque mais le livre est sorti. Ce sera pour la prochaine fois. 

    Bonne journée.

      • Vendredi 6 Août à 13:19

        Ah oui c'est sûr c'est le genre de livre pas très volumineux et facile à lire (et emporter partout ;) ).

        Comme tu dis la prochaine fois !

        Pour ma part, j'ai terminé les 5 pris à la bibliothèque

        Je passe à un livre écrit par une copine de ma mère .. 

        Et ensuite à ceux de ma bibliothèque personnelle qui attendent ! he

        bonne journée Claudie.

        "Doucemanette ".... 

        Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :