• Barbara Taylor Bradford - L'espace d'une vie

     

    L'espace d'une vie

    Barbara Taylor Bradford

     

    Le destin d'une femme de tête qui a su se servir de sa beauté pour conquérir le cœur des hommes mais aussi s'en servir et les manipuler ... revancharde sur la vie qu'elle a eu plus jeune elle a un but : devenir riche - et le poursuit coûte que coûte.

     

     RESUME des"presses de la cité" :

    A l'orée du XXe siècle, dans un village perdu de la campagne anglaise, la jeune Emma, quatorze ans, exerce le dur métier de fille de cuisine à Fairley Hall, le manoir du lieu.

    C'est là que, au milieu d'un indécent étalage de richesses, l'adolescente - dont la mère, épuisée et gravement malade vient de mourir à trente-trois ans dans le dénuement le plus total - se fait un serment :

    Un jour, elle sera riche.

    Commence alors pour elle une lente ascension sociale qui, en l'espace d'un demi-siècle, fera d'elle l'une des premières fortunes d'Angleterre. 

     

    MON AVIS :

    Nous découvrons une jeune fille qui, à cause de sa condition et des événements qui jalonnent sa vie, va avoir une force de caractère hors du commun.

    Cela a ses bons et ses mauvais côtés :

    - Elle réussira dans le monde des affaires. Battante, conquérante, ne doutant de rien et surtout pas d'elle et de son pouvoir de séduction et de compréhension des choses et des gens.

    - Elle aura davantage de mal au sein de sa vie privée, compliquée à l'envi. 

    Ses amours et sa vie de mère passent longtemps au second plan...

    Elle veut donner à ses enfants de tout afin qu'ils ne manquent de rien mais commettra une erreur vis-à-vis de sa première fille en agissant de la sorte. L'argent ne faisant pas tout et ne procurant pas l'amour d'une mère...

     

    Emma Harte agira sans scrupule afin d'anéantir ceux qui l'ont exploitée et ont exploité le petit peuple. Elle prendra sa revanche jusqu'au bout. A quel prix ?

     

    ***

    Un livre qui se lit bien même si il fait près de 600 pages.

    On s'attache aux personnages qu'elle rencontre, qui l'aident dans sa progression, qui sont, eux, généralement, doux et attachants, ne comprenant pas le désir d'Emma de sans cesse en vouloir davantage et d'être un bourreau de travail ne s'accordant aucun moment de loisir. 

     

    Partage de chronique ici :

    Barbara Taylor Bradford - L'espace d'une vie

    « Gagnon Hervé - DamnéBELLEMARE Pierre - "L'enfant criminel" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    4
    Dimanche 1er Juin 2014 à 22:37

    Je ne vais pas bien, je l'ai lu ce livre, quand je disais que j'étais fatiguée!! et je perds la boule en même temps!

    Bisous

    3
    Dimanche 1er Juin 2014 à 22:36

    Cela donne envie de le lire ce bouquin.

    Une revenante,je sais, mais avec tous mes cartons pour le déménagements je n'ai guère de temps pour aller sur les sites amis. Je me suis décidée à le faire ce soir.

    Bisous

    2
    Mercredi 7 Mai 2014 à 06:54

    je ne le connais pas ! je lis un Danielle steel en ce moment, c'est pas prise de tete ! bonne journée

    1
    Samedi 3 Mai 2014 à 23:53

    Un livre que j'ai lu et dont j'ai apprécié l'histoire.


    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :