• Gagnon Hervé - Damné

    Gagnon Hervé - Damné

    Très bon roman dans ce genre.

    17/20

    Damne Tome 4 Le Baptême De Judas de Hervé Gagnon

    HISTOIRE

     Dès sa naissance en l’an 1185, Gondemar, fils de Florent, seigneur de Rossal, est différent des autres. Entré en ce monde le visage voilé, il ne vit que parce que la succession de la seigneurie l’exige.

    Objet de la méfiance superstitieuse des villageois, il trouve refuge auprès du père Prelou, le prêtre du village, et de Pernelle, sa seule amie.

    Mais Gondemar n’est pas né pour le bonheur. La solitude doit être son lot. 

    L’année de ses quatorze ans, Gondemar fait la connaissance de Bertrand de Montbard, templier défroqué engagé comme maître d’armes afin de protéger le village de Rossal.

    Avec le temps, Gondemar trouve en Montbard le père qu’il n’a jamais eu.

    Au fil des années, après un entraînement qui frise la cruauté, le jeune homme devient un guerrier redoutable. Jusqu’au jour où il est assassiné.

    Ironiquement, c’est à cet instant que s’amorce sa vraie destinée.

    Ramené d’entre les morts après un séjour en enfer, il a désormais pour mission de protéger la Vérité, dont il ne connaît ni la nature ni l’emplacement.

    Son seul indice est qu’il doit suivre la route du Sud. Le prix de cette recherche est le plus élevé qui soit :

    le salut de son âme.

    Commence alors pour notre héros une quête où Cathares, Templiers, Croisés et Parfaits se succéderont.

    Divers symboles marqueront le chemin qu’il devra emprunter bien malgré lui.

    Cette Vérité qu’il doit sauvegarder lui dévoilera une toute nouvelle facette de notre histoire. 

     

    MON AVIS

     

    A une époque où la religion se veut moralisatrice et le Pape impose sa volonté en condamnant des milliers d'innocents au nom de Dieu, le Damné, personnage crucial, nous permet de comprendre pourquoi le Pape s'est ainsi opposé aux Cathares, la raison profonde de sa haine, la découverte possible de " la Vérité".

    Les croisés partent tuer des Cathares, que l'Eglise condamne. Ces derniers sont hérétiques, affirme-t-elle, afin de justifier ces meurtres.

    Pourtant qui ment à qui ? la Chrétienté a-t-elle des choses à cacher ?

    *****

    Un livre qui se lit très bien. Il aborde d'une façon nouvelle cette époque des templiers.

    Un auteur agréable à lire, si toutefois l'on apprécie ce genre de livre.

    La période est noire : meurtres,violence gratuite et atrocités sont le lot quotidien du pauvre peuple qui croit que Dieu a voulu qu'il en soit ainsi.

    Mais  heureusement certains personnages sauvent un peu  ce tableau macabre en faisant preuve d'un certain héroïsme.

     

    Partage de chronique ici :

    Gagnon Hervé - Damné

     

    « Kennedy Douglas - Cinq joursBarbara Taylor Bradford - L'espace d'une vie »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Avril 2014 à 07:00

    un livre interessant ! le mien est sympa aussi : l'ultime gardien ! bonnej ournée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :