• MAGDA SZABÓ - La Porte

    MAGDA SZABÓ

    La Porte

     

     HISTOIRE

    La Porte est une confession.

    La narratrice y retrace sa relation avec Emerence Szeredás, qui fut sa domestique pendant vingt ans. Tout les oppose : l’une est jeune, l’autre âgée ; l’une sait à peine lire, l’autre ne vit que par les mots ; l’une est forte tête mais d’une humilité rare, l’autre a l’orgueil de l’intellectuelle. Emerence revendique farouchement sa liberté, ses silences, sa solitude, et refuse à quiconque l’accès à son domicile.
    Quels secrets se cachent derrière la porte ?

     

    AVIS

    J'ai pris ce livre tout à fait par hasard à la bibliothèque.

    Jamais entendu parler ni de l'auteure ni de cette histoire.

    Il m'a pour ainsi dire appelé. 

    Et vous savez quoi ? J'en suis ravie. Parce-que j'ai aimé, beaucoup, l'écriture de MAGDA SZABÓ. Je ne peux la définir mais c'est une écriture qui traduit intensément les sentiments, les non dits, les relations humaines dans leur ensemble. 

    Toutes les couches de la population sont représentées dans ce livre. MAGDA SZABÓ fait ressortir l'intelligence d' Emerence, sa femme de ménage durant plus de vingt ans, comme personne.

    Une intelligence face à la vie et à ses difficultés. Un esprit analytique et concret. Mais aussi, il est vrai, un caractère néanmoins buté. Certains diraient qu'être buté c'est être bête. Pourtant l'auteure ne considère pas Emerence comme telle. 

    Les deux femmes s'adoptent petit à petit au fil des années. Emerence choisit sa patronne plus qu'elle ne la choisit. C'est elle qui décide si elle veut bien travailler pour elle. Elle montre dès le début son caractère affirmé. Il faut dire qu'Emerence a énormément de travail tout au long de la journée et n'a nul besoin de ce travail supplémentaire ! C'est une force de la nature. Mentalement et physiquement. 

     

    Certes, parfois j'ai trouvé Emerence  dure, notamment avec le chien. Mais pourtant celui-ci la considère comme sa maîtresse, la seule, l'unique. 

    De même, j'ai été agacée par la patronne, toujours fatiguée alors qu'Emerence qui n'arrête pas ne se plaint jamais. 

    Mais l'auteure a été honnête en décrivant son caractère autant que celui de son "employée" (il est presque impossible d'utiliser ce terme tant la relation est spéciale et profonde).

    J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre autobiographique d'une auteure Hongroise.

     

    Elle a été très largement bien accueillie par la presse - Le Figaro dit d'elle "un livre original, superbe, émouvant", Libération "Un roman et un auteur, mais aussi, ce qui est plus rare, un personnage qu'on n'oubliera jamais."

     

     

    Plus d'informations sur cette auteure sur Wiki ICI

    « Alessandro Baricco - Soie L'Anomalie - Hervé le Tellier »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Samedi 3 Juillet à 18:51

    Coucou Christelle ! Merci beaucoup pour ton passage ! Tu lis de bien beaux romans. J'avoue que je décroche vite, pour le moment. J'aime beaucoup tes analyses. J'espère que tu vas bien, ainsi que les tiens et tes filles. Gros bisous, je ne t'oublie pas même si je suis très peu présente.  kiss

      • Dimanche 4 Juillet à 13:07

        Il y a des périodes comme ça où l'on arrive pas à se plonger dans les livres - nous sommes accaparés ailleurs ou sans envie. C'est normal ;) Tu es une grande lectrice habituellement mais tu as droit à des pauses !

         

        Pour ce qui est de mon analyse merci pour ton appréciation. Après chacun à sa vision propre des personnages suivant son ressenti personnel. 

        Mais il est vrai que j'aime donner le mien ;) 

        Après j'ai lu, par exemple, qu'une personne avait détesté le caractère d'Emerence au point d'arrêter de lire le livre. Je trouve, pour ma part, ce livre vraiment bien écrit et agréable. 

        Et je sais que tu ne m'oublies pas, pas plus que moi je ne t'oublie - quand on a partagé des choses on ne peut oublier les personnes avec lesquelles on a partagé. Il n'est pas nécessaire de passer tout le temps. Un petit coucou fait toujours plaisir. Merci à toi Francine. 

        Bisous.

        Christelle.

         

    3
    Jeudi 1er Juillet à 20:15

    Je ne connais pas l'auteur, mais j'ai vu souvent passer ce livre sur les réseaux sociaux. 

    Une belle surprise pour toi alors ! 

    Bonne soirée. 

      • Vendredi 2 Juillet à 12:15

        Oui j'ai vraiment aimé l'écriture de cette auteure et le personnage haut en couleur d'Emerence. Pas facile comme femme mais attachante.

        Bonne journée.

        Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :